Prix Laurence - Bettembourg Prix Laurence 2020 - Luxembourg
 loading...

Prix Laurence 2020

Terblanche  Shani - Les Mangroves




 

Cette sensation d’être engloutie ne me quitte plus, elle a envahi mon quotidien.  Je me noie encore et encore sous ces pensées qui se répètent comme des vagues se brisant sur ma tête. Je n’en ressors plus, elles m’écrasent, le courant me tire et tout ceci est devenu ma nouvelle réalité. Pourtant, je suis encore vivante, la mort n’a pas encore absorbé, tout ce qui était autre fois moi, à jamais. J’ai encore un présent, passé et futur, mais le passé s’allonge alors que le futur se raccourcit. Mon présent lui n’est devenu qu’un moment de malaise éphémère qui se répète. Ce sont ces fichues pensées qui m’ont doucement envahie comme une inondation; elles prennent le dessus et me submergent. Une fois que la première pensée me passe par la tête , je suis comme un paquebot en pleine mer lors d’une tempête; la mort devient alors un constat très réel et le présent devient une expérience désagréable. C’est ironique puisque c’est une fois que j’ai réalisé que mon mal-être venait de la notion du temps qui passe, que j’ai cessé de dormir. C’est pendant ces nuits sans sommeil que le temps est fluide et coule entre mes doigts comme le sable de mon oasis. Je suis parfaitement consciente de chaque seconde qui passe et recalcule sans cesse les minutes  restantes avant que cette journée-ci fasse également partie de mon passé. Je ressens les secondes s’écouler comme chaque grain de sable et mon oasis qui était le moment de calme que m’apportait le sommeil semble avoir disparu à jamais. Ce manque de contrôle du temps se ressent comme lorsque j’admire le fleuve qui ruisselle et qui ne sera plus jamais ni tout à fait le même ni  tout à fait un autre. Quand j’étais jeune, la vitesse à laquelle le fleuve coulait était lente, et tout ce qui m’importait était de savoir ce qui m’attendait derrière la prochaine courbe du fleuve. À l’époque, j’avais des rêves, des buts et des choses pour lesquelles je me réjouissais; je comptais les dodos, ayant hâte que les événements arrivent. Mes attentes donnaient un but immédiat à ma vie. Les petits événements tels que l’arrivée de mes grands-parents ou la sortie à la fête foraine menaient à des nuits blanches due à l’anticipation et l’excitation. En y repensant, comment ai-je pu tant négliger et ne pas apprécier la beauté des moments de repos que m’apportaient les nuits? Maintenant, à l’âge mûr de dix-sept ans, le fleuve coule comme une cascade et j’en ai le mal de fleuve. Comment rétrograder cette vitesse?qui me donne la nausée? La disparition de l’attente mène au vide de mon existence et je regrette de ne plus pouvoir me réjouir du futur. Je voudrais retourner aux mangroves, m’agripper à elles, rester au moment de ma prise de conscience de la mort du présent. Ne jamais passer à l’eau salée, lorsque les pensées descendent en vrille et que tout va à vau-l’eau. Cette eau salée qui représente ma vie d’adulte qui m’attend et qui une fois franchise ne me laissera plus jamais retourner au fleuve de mon enfance. Le courant est trop fort et je ne peux remonter le temps;  je dois accepter et faire deuil du passé. Je vois mon navire couler, je suffoque, je ressens les larmes couler le long de mes joues et brouiller ma vision;  l’eau m’engloutira de nouveau cette nuit.  


 




ageschéckt den: 16:42 Mon, 16 March 2020 vum: Terblanche  Shani

Zeréck

Matmaachen

Maach elo hei mat
beim PRIX LAURENCE 2020


De Concours ass eriwwer!
 

Mäin Text eraschécken


Recherche

Neiegkeeten

Wéi kann ech matmaachen?

 

 

Flyer 2019

 

Download Dépliant 2020

 

LiteraTour 2020

 

Litertour 2020

 

De Liesfestival LiteraTour invitéiert normalerweis am Abrëll all d’Frënn vum Buch op Beetebuerg. Dat ass dëst Joer net méiglech. Dowéinst kënnt de LiteraTour bei Iech heem – am Livestream iwwert de YouTube– a Facebookaccount vun der Gemeng an den Internetsite literatour.lu!


Coronavirus
Dee ganze Festival ass ofgesot!
Gëtt, wa méiglech, an den Hierscht 2020 verluecht.


De Lies-Festival fir Iech all!
BeeteBuerg - BicherBuerg.


8. Editioun vum LiteraTour a
6. Editioun vum Prix Laurence

Liesenswäert!
Déi 3 Anthologien vum Prix Laurence 2015/16, 2017 an 2018.
Dir kritt se am BicherKueb zu Beetebuerg.
 



Vum Juli un am BicherKueb zu Beetebuerg an och an Ärer Librairie:
D'Anthologie vum Prix Laurence 2019.
D'Finalisten a Laureaten kréien se heemgeschéckt!


www.literatour.lu

*  *  *

Kleng Lecture, déi Iech vläicht weiderbréngt:


SALLY ROONEY

-  Gespräche mit Freunden
Roman, Luchterhand, 2019


LEIF RANDT

-  Allegro Pastell
Roman, KiWi, 2020


OCEAN VUONG

-  Auf Erden sind wir kurz grandios
Roman, Hanser, 2019

-  Nachthimmel mit Austrittswunden
Gedichte, engl./dtsch., Hanser, 2020


ERNESTO CARDENAL (1925 - 2020)

-  Transitreisender
Gedichte, Peter Hammer Verlag, 2008


TOMAS ESPEDAL

-  Bergeners
Matthes & Seitz Berlin, 2018


ANOUK MAHR
mat 15 Joer
3. Präis beim Prix Laurence 2016


-  Lautlos
Roman, éditions guy binsfeld, 2019


POL SCHMOETTEN

-  Holland träumen
Lyrik, éditions guy binsfeld, 2019


JOSIANE WEBER

-  Marie Adelheid
Eine politische Biografie (1912 - 1919)
éditions guy binsfeld, 2019


GRAND TOUR
Reisen durch die junge Lyrik Europas

-  Hrsgb. F. Italiano, J. Wagner
Anthologie, Hanser, 2019


POESIE

-  Hrsgb. N. Gomringer, M. Beyer
Anthologie, Voland & Quist, 2018

GRACE PALEY

-  A Grace Paley Reader
Stories, essays, poetry

Farrar, Straus and Giroux, 2017

-  Manchmal kommen ...
Gedichte, Schöffling & Co, 2018

RON PADGETT

-  Die schönsten Streichhölzer der Welt
Englisch - Deutsch, mit den Gedichten
aus Jim Jarmuschs Film Paterson
Dieterich'sche Verlagsbuchhandlung, 2017

STEFFEN POPP (Hrsgb.)

-  Spitzen
Gedichte. Fanbook. Hall of Fame.
edition suhrkamp, 2018

SARAH KIRSCH

-  Sämtliche Gedichte
DVA, 2013

-  Gesammelte Prosa
DVA, 2006

-  Sarah Kirsch u. Christa Wolf
Wir haben uns wirklich an allerhand gewöhnt
Der Briefwechsel, Suhrkamp, 2019

GUNTRAM VESPER

-  Tieflandsbucht
Die Gedichte, Schöffling, 2018

ANTHOLOGIE BEAT ATTITUDE

-  Femmes poètes de la Beat Generation
éditions Bruno Doucey, 2018

TAHA MUHAMMAD ALI

-  An den Ufern der Dunkelheit
Gedichte aus Palästina
Fischer Taschenbuch, 2013


SERHIJ ZHADAN

-  Warum ich nicht im Netz bin
Gedichte und Prosa aus dem Krieg
Suhrkamp, 2016


HAIKU ANTHOLOGIE

-  Das Buch der klassischen Haiku
Hrsgb. Jan Ulenbrook
Reclam, 2018

 


Auteuren 2020

Archiv

Lescht Texter vum Concours

Über Suizid spricht man nicht

Erageschéckt: 23:21 Tue, 30 June 2020


Du lächelst, wirkst glücklich, sagst, dir geht es

méi liesen...

Wendys Abenteuer Band 1 Tantenalarm!

Erageschéckt: 22:49 Tue, 30 June 2020


"Nein", schrie Wendy und wachte auf...

méi liesen...

The people that carry hope

Erageschéckt: 22:14 Tue, 30 June 2020


The people that carry hope are not...

méi liesen...