Prix Laurence - Bettembourg Prix Laurence 2018 - Luxembourg
 loading...

Prix Laurence 2018

Tucci Kevin - Pauvre génération





Dans mes textes récents, j'vous ai montré que j'étais présent. 
Je suis qu'un débutant, mais je prétends avoir de l'élan.
Quand je flotte sur mes textes je suis différent. 
Je vais vous montrer ce que j'ai dans le sang. 
Plus j'avance, plus je suis puissant. 
J'ne veux pas faire du commercial, mais du conscient. 
Je suis mécontent de vos déscendants. 
La concu je lui ai répondu et je l'ai pendu. 
Vous m'aviez confondu avec un faux-cul, pourtant je continue à vous la mettre  comme prévu. 
J'me suis pas rabattu, j'me suis battu pour rester invaincu. 
Le bahut m'ennuie, j'vais pas faire comme ma soeur et aller à Nancy.
Je suis ni gentil, ni un bandit je suis qu'un apprenti. 
Les conflits je les ai sentis comme Tony. 
 
J'ai fais du bien et du mal et c'est du mal que vous parliez. 
Vous me regardiez comme si j'étais un animal. 
Mais en fait je suis qu'un mec banal, en quête d'être phénoménal. 
 
L'original ne se fait pas dans le légal, bande de pédale, je parle en général.
J'vais vous montrez que je suis génial et que j'vous égal.
Les politiciens croient tout comprendre, mais ils ne se mettent pas en tant que palestinien.
Comment voulez-vous avancer avec des endéttés. 
Il faut les décamper et les triompher.
La nouvelle génération est dégonflée, j'dois les frapper pour les lancer. 
Ils pensent qu'à s'enfariner le Z et à baiser. 
A 13 ans vous devriez connaître les fessées et apprendre à la fermer. 
J'vous ai observé, vous avez confondu la liberté avec la puberté. 
Mes parents m'ont éduqué je vais les remercier.
A cet âge vous êtes déjà dans un sacré merdier. 
Pour comprendre il faut démarrer et ne pas freiner. 
Les filles de mon lycée jouent les traînées, leurs mères les ont bien entraîné. 
 
J'ai fais du bien et du mal et c'est du mal que vous parliez. 
Vous me regardiez comme si j'étais un animal. 
Mais en fait je suis qu'un mec banal, en quête d'être phénoménal. 
 
Je suis inattendu comme un coup de pute, je ne recule pas je remets les pendules à l'heure. 
Quel malheur en tant qu'amateur je vous engueule. 
Celles qui se sentent visé sont en pleurs. 
Bref les coups sont tirés je dormirais tranquillement politiquement parlé. 
Épargné moi vos idées d'attardé et aller vous cacher. 
La pauvreté voudrait se détacher et vous saccager. 
A la place de les aider, vous prévoyez de racheter leur terre. 
En tant que ministère vous rapportez que de la misère. 
Aller passer un séminaire au Niger pour comprendre leur univers. 
Merde j'ai oublié que vous préfériez envoyer des militaires. 
Je suis vénère je vous classe sous intercalaires.
Je vais laisser faire les choses et patienter pour devenir exemplaire. 
 
J'ai fais du bien et du mal et c'est du mal que vous parliez. 
Vous me regardiez comme si j'étais un animal. 
Mais en fait je suis qu'un mec banal, en quête d'être phénoménal. 
 



ageschéckt den: 23:53 Thu, 8 February 2018 vum: Tucci Kevin

Zeréck

Prix Laurence 2018

Tucci Kevin - Feuilles malades





L'idée de les voir, me donne envie de leur donner une leçon. 
Quelle bande de cons à faire les racailles comme à Naples. 
Vous avez cru habiter dans le Bronx, dans les quartiers de la défonce ?
Vous n'êtes rien d'autres que des petits comédiens sans quotidien. 
Le lycée ne vous raconte pas, dites moi qui vous servira votre repas ?
Vous me donner envie de vous envoyer un messager pour vous secouer. 
A quoi bon, vous êtes glacés à longueur de journée.
Mes pensées vont aux enfants affamés, qui n'ont rien dans leur saladier. 
Ces gosses sont de vrais guerriers, ils vont charbonner toute la journée. 
Vous vous faites chier et penser qu'à fumer comme des pompiers. 
Ces enfants donneraient tout, pour un bout de papier. 
Vous vous êtes des écoliers, vous pouvez franchir un palier.
Ces gosses donneraient tout pour manger un sablé. 
Pourtant vous mangez à votre faim, sans penser aux affamés. 

Les autres pays souffrent de la pauvreté pendant que vous faites les gangsters. 
Vous avez cru être des gars exemplaires, mais en faite vous êtes le contraire. 
Je n'suis pas désolé de vous blesser, c'est volontaire.
J'ai le potentiel de vous mettre à terre avec le goût amer de mon vocabulaire. 
Je vous gifle à ma manière, vos affaires puent la galère. 
Mes mots vont vous frapper, vous allez décoller plus vite que vos dragés.
Je connais les vrais enragés, le bled laisse des dévisagés.
Vous n'avez pas voyagé, pourtant vous devriez l'envisager. 
J'ai vu la pauvreté, je vous raconte pas de foutaises. 
Ils jouent leur vie comme s'ils étaient titulaire sur le rain-te. 
Ils s'envoient pas de snaps, ils s'envoient des blagues, pour prendre la vie à la rigolade.
Je constate que vos textes sont fades, comme des feuilles malades. 

Vous faites les chauds dans vos clips, mais vous n'avez pas votre personnalité. 
Vous vous inventez une vie, sans connaître la vraie réalité. 
Vous rappez d'la merde, j'vais pas sortir de nom vous allez vous reconnaître.
J'rentre peut-être  dans un clash, mais j'en ai rien à faire. 
Je vous dis les choses comme elles sont, je vais être votre adversaire.
Petit à petit je désespère en voyant vos faces de future caissière. 
Je suis pas expert en la matière, mais c'est assez pour allumer vos cervelles. 
Depuis la maternelle, je vous surveille. 
Dans vos yeux je voyais un tunnel vide sans fin. 
Vous êtes stupide depuis le premier âge, votre langage me donne la rage. 
Mon message passera crème, au passage je vous demande de tourner la page.
Mes lyrics se propagent tellement vite dans vos têtes, qu'on va me soumettre à un test de dopage. 
Quand j'aurais l'occase de vous vendre, vous serrais en désavantage. 
Je vais rimer sur vos visages, comme en c'moment. 
Mon développement c'est fait tout doucement, Momo m'a donné la cefor apparemment.

 

 




ageschéckt den: 18:28 Mon, 12 March 2018 vum: Tucci Kevin

Zeréck

Matmaachen

Maach elo hei mat
beim PRIX LAURENCE 2019


bis den 18. Mäerz 2019.

 

Mäin Text eraschécken

Recherche

Neiegkeeten

Wéi kann ech matmaachen?

 

 

LiteraTour 2018


vum 19. bis den 29. Abrëll 2018
zu Beetebuerg

De Lies-Festival fir Iech all!
11 Deeg BeeteBuerg - BicherBuerg


6. Editioun vum LiteraTour a
4. Editioun vum Prix Laurence


E schéine Succès!

Prix Laurence 2019
hei, vum nächste Juni un!

Elo do:
D'Anthologie mat de Finalisten a Laureaten vum Prix Laurence 2017.
Dir kritt se op der Gemeng Beetebuerg.

Och nach ze kréien:
D'Anthologie mat de Laureaten vun 2015 an 2016!

www.literatour.lu

*  *  *

Kleng Lecture, déi Iech vläicht weiderbréngt:


HELMUT BÖTTIGER

-  Wir sagen uns Dunkles
Die Liebesgeschichte zwischen
Ingeborg Bachmann und Paul Celan
DVA, 2017


LIZE SPIT

-  Und es schmilzt
Roman, S. Fischer, 2017


JÜRGEN BECKER

-  Graugänse über Toronto
Journalgedicht, Suhrkamp, 2017


LILY BRETT

-  Wenn wir bleiben könnten
Ausgewählte Gedichte, englisch & deutsch
insel verlag, 2014


CHARLES SIMIC

-  Picknick in der Nacht
Gedichte, Hanser, 2016


SERHIJ ZHADAN

-  Warum ich nicht im Netz bin
Gedichte und Prosa aus dem Krieg
Suhrkamp, 2016


HAIKU ANTHOLOGIE

-  Hrsgb. H. J. Balmes
Fischer TaschenBibliothek, 2016


KATE TEMPEST

-  Brand New Ancients
Gedichte, Suhrkamp, 2017

-  Hold Your Own
Gedichte, Suhrkamp, 2016

-  Worauf du dich verlassen kannst
Roman, Rowohlt, 2016

LUC SPADA

-  Fass mich an
Beats, Punchlines, Bitchmoves
éd. g. binsfeld, 2017


ISABEL SPIGARELLI

-  Nichts zu danken
Roman, éd. Saint-Paul, 2016


NICO HELMINGER

-  Autopsie
Roman (op lëtz.), Ultimomondo, 2014

-  Abrasch
Poesie, éd. phi, 2013

GEORGES HAUSEMER

-  Fuchs im Aufzug
Erzählungen, capybarabooks, 2017

KREMART

-  Déi 20 kleng Bicher am "Schuber"
aus der Collectioun smart
Erzielungen, éd. Kremart, 2017
 


Auteuren 2018

Archiv

Lescht Texter vum Concours

Carpe Nova Vita

Erageschéckt: 23:46 Mon, 19 March 2018


Wir schreiben das Jahr 2012 seit einem Monat. ...

méi liesen...

Es gibt kein Planet B

Erageschéckt: 23:19 Mon, 19 March 2018


Mutter Erde war grosszügig, man kann nicht klagen

méi liesen...

Unerwartete Begegnung

Erageschéckt: 23:04 Mon, 19 March 2018


"Eine neue Nachricht", meldet mein Handy. ...

méi liesen...